Rechercher

Le pouce de César

Lors d’un voyage en Suisse, je visite les jardins de la Fondation Pierre Gianadda à Martigny. Vers la fin de ma promenade, après avoir contemplé une mosaïque de Chagall, je l’aperçois, majestueux et démesuré, le pouce de César.



Vous vous demandez certainement quel est le rapport avec le Shiatsu ??


Pour ceux qui ne connaissent pas, le Shiatsu consiste essentiellement en des pressions des doigts sur les points d’acupuncture. D’où son nom shi : pressions et atsu : doigts. Et, même si on peut utiliser tous les doigts ou encore les coudes, les pouces sont notre principal outil. C’est donc tout naturellement que je suis attiré à lui, je suis fasciné par les détails de la peau, la forme de l’ongle, l’empreinte digitale. (De manière générale, j’aime observer les mains, je trouve qu’elles disent tellement de choses sur la personne, si elle fait un travail manuel, si elle en prend soin particulièrement ou non, …, et je trouve que c’est un outil extraordinaire capable d’une grande finesse ou d’une grande force).



En faisant quelques recherches pour préparer cet article, j’apprend qu’en réalité l’original mesure 40 cm et qu’il a été dupliqué en plusieurs exemplaires disséminés dans le monde et dont le plus imposant se trouve à la Défense à Paris (12 mètres de haute et 18 tonnes !).


Et en bonus, quelques photos d’autres oeuvres du parc.


https://www.gianadda.ch/240_espaces/244_parc_de_sculptures/


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout